Link

Disneylandisation des horreurs de la guerre - Visionscarto (via instapaper)

Quote
"Les stéréotypes concernent aussi les disciplines scolaires. Les filles ne sont pas seulement présentées comme douces et charmantes, et les garçons comme des leaders nés. Elles sont aussi réputées réussir plus facilement en lettres et en langues, moins en mathématiques et en physique. Petits, les garçons ne seraient pas très bons en lecture, puis à l’écrit et en langues, mais ils excelleraient dans les matières scientifiques. Les psychologues montrent que ces préjugés ont un effet négatif, car il existe «la menace du stéréotype» : face à un exercice de physique, une fille va avoir peur de le confirmer, ce qui va limiter ses chances de réussite. Des expériences ont montré que si l’on présente le même problème comme de la géométrie ou du dessin, les filles le résoudront mieux si on leur dit que c’est du dessin. Les stéréotypes affectent vraiment la vie des classes. En cours de français, les garçons vont, eux, avoir peur d’exprimer des émotions devant un texte parce que ce n’est pas masculin. Les enseignants eux-mêmes, qui les ont intériorisés, vont attendre plus des garçons dans tel domaine et des filles dans tel autre. Toutes ces images attachées aux diverses matières affectent les apprentissages, c’est bien la preuve que les différences ne sont pas inscrites dans les chromosomes ni dans le cerveau."

«Les élèves qui réussissent le mieux sont les moins marqués par les stéréotypes» - Libération

Quote
"Cheerleaders for big data have made four exciting claims, each one reflected in the success of Google Flu Trends: that data analysis produces uncannily accurate results; that every single data point can be captured, making old statistical sampling techniques obsolete; that it is passé to fret about what causes what, because statistical correlation tells us what we need to know; and that scientific or statistical models aren’t needed because, to quote “The End of Theory”, a provocative essay published in Wired in 2008, “with enough data, the numbers speak for themselves”."

Big data: are we making a big mistake? - FT.com

Link

Arthur Charpentier: Quelques cartes de @visionscarto sur le Pôle Nord http://t.co/lObmX2OwAk (pour continuer le débat du mi-mars) http://t.co/zAn5HAsMdb

Link

Arthur Charpentier: “Africa Might Not Look Like You Think It Does” http://t.co/XQ1lPinqyU ht @Geopolitics2020 (text version of West Wing http://t.co/x8BCXML9nk)

Quote
"Les grands événements historiques obéissent à la même logique que l’on peut résumer d’une façon simple : continuité et changement. C’est aussi une condition de succès. S’il n’y a pas continuité, on échoue. S’il n’y a pas changement, on meurt à petit feu."

Jacques Le Goff : “L’Europe n’est pas vieille, elle est ancienne” - Coulisses de Bruxelles

Quote
"Paradoxalement, on entend dire à Moscou que les événements de Crimée peuvent rapprocher la Russie de la Chine. La Russie pense avoir besoin de s’aligner sur la Chine pour faire front commun face à l’Occident. Mais la Chine est bel et bien la menace numéro un pour la Russie."

«Nous allons vers un monde où les frontières politiques s’estompent» - Libération

Quote
"La lutte contre la délinquance au Québec passe avant tout par la création de liens avec les habitants des quartiers et les associations communautaires. «Libération» a accompagné ces agents formés à une école du respect devenue, en dix ans, le «modèle canadien»."

A Montréal, une police bien polie - Libération

Link
Quote
"Il y a plus de 1500 résidences fermées à Marseille en 2013. Les fermetures touchent toujours particulièrement les quartiers Sud (8e et 9e arrondissements). Mais la tendance s’est développée en périphérie, au Nord et à l’Est (11e, 12e, 13e, 14e et 15e arrondissements). Si l’on regarde la carte de Marseille, c’est saisissant : le phénomène s’est généralisé."

29 % de logements sont situés en résidences fermées à Marseille